> Vol 66

Le magazine allemand de Taijiquan et Qigong
Résumés Taijiquan & Qigong Journal



Sorti 4/2016 – Numéro 66 Novembre 2016

 

Peut-on mesurer la qualité de l´art martial ?
Helmut Jäger
En particulier pour la lutte de la reconnaissance par les caisses d´assurance maladie mais également, afin d´atteindre un niveau minimal de qualité dans les cours proposés, des efforts ont été fait, depuis quelques années, pour définir la qualité « standard » des formations en Taijiquan. Par ailleurs, les études qui ont été effectuées, la plupart en Chine et aux USA,  ont démontré l´efficacité du Tajiquan pour la santé. Helmut Jäger rappelle la complexité du Taijiquan en tant qu´ art martial et la difficulté à définir  une qualité standard en raison des différents points de vue et priorités  des enseignants.

L´arbre Qigong de l´enfant
Un jour de la santé, un peu spécial, dans une école primaire
Sabine Schreiner

Malgré de nombreuses  expériences prometteuses dans quelques écoles, le Qigong est toujours une rareté dans le quotidien scolaire. Sabine Schreiner relate comment il a été possible, grâce à l´ouverture d´esprit des enseignants  et à leur propre engagement, de faire connaître le Qigong à tous les enfants d´une école primaire et de l´intégrer en tant que soutien  dans leur éducation ainsi que dans les activités de loisirs.

Pourquoi est-ce si difficile ?
A propos de la difficulté des changements durables dans la pratique du Taijiquan
Christine Schneider

Des progrès sérieux dans la pratique du Taijiquan impliquent  souvent des changements profonds qui peuvent toucher différents niveaux. Christine Schneider se demande pourquoi de tels changements sont si difficiles à obtenir et elle explique, sur la base de l´enseignement de Patrick Kelly, qu´un état de conscience profond est nécessaire à un changement fondamental.

Impératrice, chancelier et ministre
– le réseau d´organes dans le paysage corporel et ses fonctions en rapport avec le Qigong et le Taijquan
6ème partie : foie et péricarde
Joachim Stuhlmacher
Pour conclure les séries sur le réseau d´organes, issu des sources de la période Han, Joachim Stuhlmacher aborde, dans cette série, le foie et le péricarde. Le foie a une influence fondamental sur notre sang  tant dans sa formation que dans sa circulation dans le corps et va être ainsi soutenu dans ses fonctions à travers la pratique du Qigong et du Taijiquan. Le foie héberge le Hun, la partie de l´âme qui enregistre nos mémoires émotionnelles. La fonction du péricarde est de protéger le cœur d´un échauffement excessif, en cultivant le cœur à travers l´ouverture et la perméabilité, « en étant amoureux ».

Soin de vie au fil des saisons
2ème partie : l´hiver
Zheng Buyin

Une vue holistique de l´être humain est une condition fondamentale  pour la guérison durable et la préservation de la santé. Dans le cadre des arts de santé chinois et des soins de vie qui y sont reliés, la globalité est reflétée entre autre dans l´harmonisation des émotions, une alimentation équilibrée et adaptée, de bonnes habitudes de vie ainsi que des exercices de Qigong et d´acupressure. Zheng Buyin donne des indications, comment nous pouvons nous mettre en diapason à l´énergie de l´hiver, le temps du repos et du retrait, à travers un style de vie approprié et en pratiquant le Qigong et l´acupressure.  

 


>> page précédente