> Vol 60

Le magazine allemand de Taijiquan et Qigong
Résumés Taijiquan & Qigong Journal



Vol 60 – Sorti 2/2015

Plonger dans la nature – en faisant un détour par les anciens maîtres chinois
ou : les lieux où le Qigong peut nous conduire …
Alexandra Gusetti

Depuis la Grèce antique, la compréhension européenne de la nature est marquée par la séparation de l´homme et de la nature. À travers ses expériences en Qigong et Taijiquan, Alexandra Gusetti a développé une compréhension philosophique de la nature, incluant l´homme en tant que partie intégrante. Elle esquisse, ici, son approche qui peut contribuer à un comportement plus attentionné vis-à-vis de notre environnement.

Redécouvrir le bassin
Sentir, percevoir et se mouvoir librement
Helmut Jäger

Après une introduction, dans le dernier numéro, sur l´anatomie et les possibilités de mouvement du bassin, Helmut Jäger examine maintenant de quelle manière nous pouvons explorer notre bassin et comment développer sa mobilité. Comme d´importantes parties du bassin échappent au contrôle conscient, son accessibilité passe par la sensation interne et l´expérimentation alors que des instructions conscientes de mouvement contribuent à accroître la tension.

Les pièges de la spontanéité
Le Taoïsme, une stratégie ou un chemin spirituel ?
Markus Maria Wagner

Wuwei et Ziran sont considérés comme les mots-clefs pour la compréhension des voies de la pratique taoïste. Markus Maria Wagner examine le paradoxe associé à ce concept, qui, d´un côté nous encourage à suivre le flux du Tao de manière spontanée et sans intention et d´un autre, nous demande d´y travailler. À partir de ces deux aspects opposés, une tension va s´installer qui ne se situe pas seulement dans la vision Taoïste du monde mais également dans d´autres traditions mystiques.

La vitalité du Dragon
Long Zi Jue – Exercices Taoïstes du Dragon
Shen Xijing avec la collaboration de Tobias Punkte

En Chine, le Dragon a une connotation généralement positive et apparaît sous de nombreuses formes. Il symbolise, par rapport à l´eau, le Yang et apparaît dans de nombreux systèmes d´exercices, sous une forme ou une autre. L´école taoïste de « La Porte du Dragon » a transmis un système avec « des exercices secrets contenant le caractère clef du Dragon » qui agissent avant tout sur le développement de Li, la force corporelle et la vitalité. Li est ici l´aspect Yang du Qi qui, dans ce contexte, est attribué au Yin. Shen XIjing nous donne un aperçu sur les origines et la signification des exercices du Dragon et montre leur méthodologie à l´aide d´un exemple.

Impératrice, chancelier et ministre
-le réseau d´organes dans le paysage corporel et ses fonctions en rapport au Qigong et au Taijiquan
1ère partie : cœur et estomac
Joachim Stuhlmacher

Les réseaux d´organes sont un concept fondamental de la médecine chinoise et donc également pertinent dans la pratique du Qigong et du Taijiquan. Dans cette série d´articles, Joachim Stuhlmacher décrit les aspects essentiels en basant son point de vue, avant tout, sur les sources de la période Han. II commence par le cœur, l´impératrice dans le paysage corporel, ainsi que l´estomac  à qui il est assigné le rôle de ministre et qui est, de nos jours, souvent placé au premier plan dans sa relation avec l´absorption de la matière. Afin que le cœur puisse correctement remplir ses fonctions, un esprit serein est nécessaire, entrer dans le silence, par conséquent, a une importance primordiale.


>> page précédente