> Vol 58

Le magazine allemand de Taijiquan et Qigong
Résumés Taijiquan & Qigong Journal



Vol 58 – Sorti 4/2014

«Rester ouvert à ce qui vient »
Entretien avec Hans-Peter Sibler

Hans-Peter Sibler est l´un des pionniers du Taijiquan en Suisse. Dans l´entretien avec Piet Haeuser, il parle de sa rencontre avec Katja Delakova et de son apprentissage avec Chungliang Al Huang et avec Patrick Kelly. Il a accompagné un groupe de formation dirigé par Piet Haeuser, et dans le cadre d´une formation dans le style Chen, il a enseigné les exercices de relâchement de Huang Xiangxian et le Tuishou. Il est apparu clairement que l´entraînement aux principes du Taijiquan doit progresser lentement, car le processus d´approfondissement ainsi que l´application en Tuishou nécessite du temps. Pour Hans-Peter Sibler, « s´investir dans la perte » signifie se libérer continuellement, rester ouvert à ce qui vient et exprimer son point de vue personnel.

 

Distraction ou détente ?
La musique dans les cours – le pour et le contre
Divyam de martin-Sommerfeldt

Les opinions sont très variées en ce qui concerne l´utilité d´un accompagnement musical dans les cours de Qigong ou de Tai Ji. Pour Divyam de Martin-Sommerfeldt, les aspects positifs visant et améliorant la détente, l´emportent sur les désavantages. Il examine la question sous différents aspects et donne également des conseils en ce qui concerne les éléments dont il faut tenir compte dans le choix de la musique. Il rappelle, par ailleurs, aux utilisateurs que les droits sont à payer à la GEMA/AKM/SUISA.

 

Guanyuan – arrivé au point.
La signification du point d´acupuncture « la porte de l´origine » en Qigong
Markus Ruppert

Un des points de connexion externe au Dantian inférieur est, à côté des points Qihai et Shenque, le point Guanyuan. Ce point a un effet particulièrement puissant sur le Yin. Grâce à ses expériences de praticien en médecines douces et d´enseignant en Qigong, il décrit les particularités de ce point et les possibilités qu´il génère à travers l´attention ciblée sur Guanyuan. Grâce à sa position sur le bas-ventre, ce point peut être activé par des mouvements ascendants et descendants et développer l´effet fortifiant de son Yin.

 

Le Tao Te King dans le Taijiquan
Guide d´entraînement du vieux maître Laozi
Jan Silberstorff

Le Tao Te King est l´un des livres de sagesse le plus connu dans le monde, et encore aujourd´hui, il inspire d´innombrables personnes. Pour Jan Silberstorff, une étude approfondie de ce livre donne des conseils concrets d´entraînement en Taijiquan. Il extrait ainsi dans une approche étymologique de la phrase, sur la source première de tout ce qui existe, une description du commencement absolu d´un mouvement, dans lequel celui-ci ne s´est pas encore manifesté, mais qui est déjà en train de se réaliser - le moment idéal pour contrer une attaque dans une situation d´auto-défense. Cette capacité peut, entre autres, être développée lors de l´entraînement de la forme en percevant de manière de plus en plus subtile, les transitions entre le néant et l´irrévocable commencement de l´Être manifesté. L´un des aspects étroitement lié ici, est le flux continu du mouvement provenant de la simultanéité du Wuji et du Taiji et qui mène vers une profonde harmonisation du Yin et du Yang.

 

Recherche scientifique en Qigong
Bases et état actuel
Adrian Schmieder

Bien que de nombreuses personnes, en Europe, aient déjà pu constater par eux-mêmes les effets bienfaisants du Qigong, la recherche scientifique est encore relativement limitée, en comparaison à d´autres domaines. Cependant, des résultats intéressants ont été constatés en ce qui concerne la fibromyalgie, la réduction du stress et l´accompagnement dans le traitement du cancer. Un effet positif sur la biologie cellulaire a pu également être observé. Adrian Schmieder donne un aperçu sur les études déjà menées et sur l´exigence qui doit être respectée, afin que les recherches soient reconnues scientifiquement.


>> page précédente