> Vol 50
Le magazine allemand de Taijiquan et Qigong

Vol 50 – Sorti 4/2012

Une attention commune
Exercices avec partenaire en Qigong : En quoi cela peut être utile ?
Dietlind Zimmernann

En Qigong traditionnel, chaque personne s´entraîne seule, au sein d´un groupe également. Dietlind Zimmermann présente des exercices avec partenaire qui aident, au travers du contact, à expérimenter plus facilement les aspects fondamentaux que sont la détente, la structure corporelle et la respiration abdominale. L´attitude toujours attentionnée du partenaire est la condition qui va permettre de nouvelles expériences et des découvertes pour les deux personnes. Cette pratique commune permet non seulement d´étendre son attention au-delà de ses limites, mais de développer également une présence consciente et de faciliter le passage dans « l´état Qigong ».


Origine du Taijiquan en tant qu´art de la guerre
Un aperçu des armes traditionnelles chinoises
Jan Harloff-Puhr

Le Taijiquan, en tant qu´art martial, a été crée à une période de l´histoire de Chine où les combats et les conflits armés étaient très présents. Par conséquent, les armes ont joué un bien plus grand rôle qu´aujourd´hui ; de nos jours, ces armes servent à développer les aspects du mouvement lors de l´entraînement. Jan Harloff-Puhr donne un aperçu des différentes catégories d´armes utilisées à l´époque en Chine et qui étaient classées selon leur fonction et leur forme. Il en tire des comparaisons avec les traditions européennes qui sont assez similaires dans de nombreux domaines. Dans les deux prochains numéros, il va traiter des armes les plus utilisées en Taijiquan, l´épée, le sabre et le bâton.


« …retenez l´idée du héros… »
Entretien avec Liu Jingru

Christine Will a rencontré, en août 2011 à Pékin, un « artiste » hors pair dans l´art du combat, le grand maître en Baguazhang, Liu Jingru. Elle s´est entretenue avec lui sur sa carrière et à propos des particularités du Baguazhang. Le Baguazhang fait partie, comme le Taijiquan, des arts martiaux internes et se particularise à travers  la typique « marche en cercle » qui, avec ses fréquents changements de direction, rend le corps très agile. Liu Jingru, tenant de la lignée dans la 5ème génération du Baguazhang style Cheng, a lui-même fait des recherches sur les origines de ce système d´exercices et a acquis une profonde compréhension du développement du système d´entraînement actuel.


« C´est en effet un dilemme »
Entretien avec le Dr. Johann Bölts

Cette année, le comité de la DAK pour la reconnaissance des cours de Qigong et de la subvention des caisses maladies, a changé la procédure de reconnaissance. De nombreux programmes de formation qui jusqu´à présent étaient acceptés, ne seront plus reconnus en tant que qualification. Le point central est la formation des enseignants dans les domaines de la médecine de base, de la MTC, de la diététique et de la philosophie ; maintenant, ils vont devoir détenir, pour chacune de ces disciplines, une qualification professionnelle adéquate. Dietlind Zimmermann et Helmut Oberlack se sont entretenus avec le Dr. Johann Bölts de l´université d´Oldenburg, qui dirige le comité d´examen, au sujet de la création de ce comité et des changements actuels.


Sur les traces de Huang Xingxian
Compte-rendu de voyage
Axel Dreyer

Huang Xingxian a été l´élève de Zheng Manqing et l´un des enseignants les plus significatifs dans l´Asie du Sud. Axel Dreyer, qui apprit cette tradition Taiji de Patrick Kelly, a voyagé à Singapour en passant par Kuala Lumpur et Kuching – différentes villes dans lesquelles Huang Xingxian a enseigné. Avec son enseignant, Il a pu visité les écoles fondées par Huang Xingxian et quelques sites importants dans sa vie.


Sur le chemin de l´unité
« Se tenir debout tel un arbre » : Essai d´approche
Jürg R. Schmid

L´exercice « Se tenir debout tel un arbre », même s´il peut paraître simple, demande au corps et à l´esprit une exigence considérable et est, pour beaucoup d´élèves, un réel défi. Jürg R. Schmid décrit son chemin très personnel avec cet exercice qui lui parut tout d´abord comme un réel supplice. Les courts moments où il put ressentir le calme et le vide, l´ont encouragé à continuer l´entraînement, et peu à peu ,« Se tenir debout tel un arbre », devint pour lui un accompagnateur bienveillant.


>> page précédente