> Vol 36
Le magazine allemand de Taijiquan et Qigong

Vol 36 – Sorti 2/2009

Apprendre à travers des forces antagonistes
Exercices avec partenaire en Qigong
Claudia Bartels

Traditionnellement et en règle générale, le Qigong se pratique seul, bien que certains enseignants intègrent des massages en exercices mutuels. Pourtant, la pratique à deux peut être bénéfique, afin de mieux  percevoir sa propre stabilité et de mieux comprendre l´orientation des mouvements en Qigong. Claudia Bartels a utilisé ses expériences en Taijiquan pour intégrer systématiquement dans ses cours, des exercices avec partenaire. Elle montre, au travers d´ exemples, comment une deuxième personne appliquant une résistance mesurée, peut aider à percevoir plus clairement les lignes de force d´un mouvement et d´en orienter l´application. Les deux partenaires peuvent ainsi entrer en contact de manière intensive, exercer leur attention et atteindre une meilleure compréhension de l´exercice.

 

« Empty your cup… »
Semblable et pourtant différent – le style du serpent de la famille Ip
Sascha Krysztofiak

Dans le dernier numéro nous avons présenté une version du style Yang avec la petite forme selon Yang Shaohou, qui se différencie très clairement de la forme connue de Yang Chenfu. Sascha Krysztofiak présente aujourd´hui une forme de style Yang dont les particularités se situent avant tout dans la dynamique du mouvement interne. Bien qu´elle soit extérieurement semblable dans l´exécution avec la forme classique, le style du serpent implique une approche totalement nouvelle. Il nécessite une grande mobilité du rachis ainsi que du tronc, afin de pouvoir exécuter les mouvements qui rappellent ceux du serpent, et inclut également des exercices spécifiques entraînant spécialement certains groupes de muscles. Le déplacement permanent du poids du corps va de 100 à 0 %. Le style du serpent a été transmis par Yang Shouzhong à Ip Tai Tak qui l´a transmis à son tour à Bob Boyd. Celui-ci eut la mission d´enseigner officiellement cette forme, qui fut gardée jusqu´à ce jour, dans un cercle familial restreint.

 

« Taijiquan n´est pas une antiquité archaïque»
Entretien avec Li Deyin
Ronnie Robinson

Li Deyin est originaire d´une famille d´arts martiaux traditionnels et a enseigné, pendant plus de quarante ans, le Taijquan à l´université Renmin de Beijing. Au vu de ses expériences, il parle lors de l´entretien avec Ronnie Robinson, de l´entraînement avec son grand-père, des différences entre le Taijiquan de style Chen et le s autres styles traditionnels ainsi qu´entre le Taijiquan traditionnel et moderne, des diverses orientations actuelles et de l´enseignement du Taijiquan aujourd´hui en Chine.

 

Qigong et psyché
Zheng Buyin et Carsten Meyer

Les effets bienfaisants du Qigong sur la santé incluent une importante et bénéfique influence sur le psychisme. Basé sur des expériences de maîtres en Qigong et des résultats d´études empiriques en neuropsychologie, Zheng Buyin et Carsten Meyer expliquent de quelle manière le Qigong peut contribuer à l´équilibre mental et émotionnel. Une caractéristique particulière est que le Qigong se pratique seul et favorise ainsi la perception personnelle et la motivation interne.

 

S´étendre dans l´unité
Le feu, phase de transformation
Joachim Stuhlmacher

Après l´introduction générale des cinq phases de transformation d´Ursula Rimbach, parue dans le dernier numéro, nous allons traiter, dans une série de cinq parties, chaque phase de transformation individuellement. Approprié à la saison, Joachim Stuhlmacher commence avec la phase du feu qui est, selon lui, la manifestation par excellence de la synthèse, de la synergie et de l´aspiration à l´unité. L´extension totale conduit au repli vers l´intérieur et à l´ouverture du cœur. Les aspects Yin et Yang se révèlent d´une part, dans l´extension et dans l´ouverture du cœur et d´autre part dans l´abandon et le silence absolu. De par l´expérience de l´unité avec le tout, la peur d´être seul, c´est à dire la peur de la mort, peut être surmontée et la relation à tous les autres êtres renforcée.

 

Le feu – le combustible de notre vie
Ursula Rimbach

Ursula Rimbach voit également, dans l´ouverture du cœur, un aspect essentiel du feu. Amour, joie, empathie, compréhension et pardon sont des qualités qui viennent du cœur et qui le nourrissent. Simultanément, le cœur, en tant que demeure du Shen, relie avec le « ciel » - dans la mesure où nous le laisserons se vider dans cette intention. Le Qigong peut, à tout moment, nous faire prendre conscience de cette relation cosmique.

 

Le commencement
Wang Ning

Dans les idéogrammes chinois, le commencement est représenté par toutes sortes d´ images – naissance, tête, aube, l´est, printemps, racine, l´ouverture d´une porte et bien d´autres encore. Le réel commencement est représenté par l´idéogramme un, qui à son tour, en tant que début de l´univers, contient simultanément le tout. En tant que ligne horizontale, il a deux extrémités qui peuvent représenter, l´une et l´autre, le commencement et la fin.

 

>> page précédente