> Vol 29
Le magazine allemand de Taijiquan et Qigong

Vol 29 – Sorti 3/2007
Taijiquan et Qigong pour les personnes âgées
Barbara Reik

Le mouvement de diffusion général du Qigong et du Taijiquan en occident, attirent de plus en plus de personnes âgées. Motivées par les compte-rendus relatant des résultats positifs au niveau de la santé, en particulier sur les douleurs chroniques, ces personnes viennent dans les cours et se sentent souvent dépassées face aux plus jeunes élèves pour lesquels il est plus facile de mémoriser et d´exécuter les mouvements. Après des années d´expériences avec les personnes âgées, Barbara Reik décrit les besoins particuliers de ces personnes venant dans ses cours. La cohésion du groupe joue également un rôle important. Elle montre, à l´aide d´exemples, que les personnes âgées profitent considérablement des arts du mouvement chinois, lorsque l´enseignement est adapté à leur besoin.



Zhanzhuang – Le chemin de la posture d´enracinement
Gerhard Milbrat

Un des exercices essentiels du Qigong et de différents arts de combat, est le Zhanzhuang. Un exercice sans mouvements en position debout, qui, dans sa simplicité, peut développer des résultats fondamentaux. Gerhard Milbrat qui connaît cette pratique du Qigong et également du Taijiquan, décrit ce chemin se déroulant en trois étapes, qui régularise le corps, la respiration, l´esprit, la conscience et le Qi. Au départ, la position du corps demande une mise au point précise afin de permettre une circulation naturelle et fluide de l´énergie. La détente qui en découle se propage au niveau des muscles, des tendons, des ligaments et des os, aux organes internes et aux émotions, et conduit à une relaxation mentale profonde. Ce processus implique un lâcher-prise intensif et peut conduire à une transformation profonde.



A propos de la forme et du développement du Bagua Taijiquan style Yang
Udo Werner et Thomas Richter

Au cours de l´évolution du Taijiquan style Yang, il y eut de nombreuses écoles qui ne remontent pas toutes à Yang-Chenfu. En Allemagne, elles sont encore, comparativement à d´autres formes, peu reconnues. Li Suiyin de Xian enseigne une de ces formes. Après de nombreux séminaires et de discussions détaillées, Udo Werner et Thomas Richter résument le niveau actuel de leurs connaissances et nous donnent un aperçu de la forme Bagua Taijiquan aux 103 mouvements, des particularités de cette tradition qui unit les principes du Baguazhang et du Taijiquan et des influences du Xingyiquan.



La toile de fond philosophique du Taijiquan Lun
Zhu Wenjun

Le « Taijiquan Lun » de Wang Zongyue est considéré comme un texte classique du Taijiquan. L´auteur met en évidence le modèle de pensée du Yin et du Yang dans le principe du mouvement Taiji. Zhu Wenjun commente de quelle manière le modèle philosophique du Taijquan se construit selon les explications de Zhou Dunyi. D´autres réflexions sur le Taijiquan Lun proviennent de Zhu Xi, qui a repris le modèle Taiji et dressé un modèle de l´unité Li (principe), Qi et Wu (Ding) ainsi que le thème de l´équilibre harmonieux qui traite de la « pensée du milieu ».



Elles sont là – Duan - les graduations en Qigong

Avec l´introduction des quatre formes standardisées du « Qigong - santé » ainsi appelé, un système organisé en niveaux a été parallèlement crée dans le pays d´origine du Qigong. Les pratiquants de ces formes sont classés en neuf Duan. En parallèle à la maîtrise des séquences de mouvements et de la qualité demandée, l´engagement pour le développement et la diffusion du Qigong-santé joue également un rôle dans le classement. L´association « Chinese Health Qigong » établit ces règles, nomme les examinateurs et distribue les diplômes. De cette manière les autorités chinoises ont le contrôle total sur l´ensemble du développement du Qigong, dans leur pays et à l´étranger. Annette Züllich-Suhr participa à un cours de graduation en Daoyin Yangshenggong et montre dans son compte-rendu que cette tendance ne concerne pas uniquement le Qigong-santé.



Fu – le bonheur
Wang Ning

En Chine, les buts les plus importants sur le chemin de vie sont, une « Longue Vie », Bonheur et Richesse. Le « Bonheur » a presque une connotation religieuse, l´atteindre dépend de l´engagement personnel et de la grâce divine. Mais l´humain est rarement en mesure de définir le bonheur et le malheur, l´histoire du vieil homme à la frontière, ayant perdu son cheval - un mot magique en Chine lorsqu´une personne rencontre un malheur, nous le démontre.